decoration-1844906_1920

On vous dit tout

La plante d’intérieur vit dans un environnement humain.

Elle subit comme nous tous, les bruits les courants d’air les odeurs etc.

Comment réagit-elle à tous ces éléments ?

A la différence d’autres êtres vivants, elle ne peut pas avoir de réactions sensorielles liée a un système nerveux évolué. Cependant, certains experts affirment que les plantes ne sont pas insensibles à une ambiance musicale.

On peut tenter de résumer ainsi la théorie de ceux qui croient à l’action de la musique sur le monde végétal :

La musique, phénomène vibratoire, assure, par la transmission des ondes sonores, un transfert d’énergie complémentaire depuis la source émettrice jusqu’aux organes récepteurs que sont les cellules végétales.

Chaque cellule constitutive d’un végétal peut synthétiser et secréter des substances qu’il est permis de classer parmi les hormones. Ces sécrétions se font de façon naturelle et continue. Sous l’influence de cette énergie parasite complémentaire, ça cellule peut, éventuellement être amenée a modifier ces sécrétions naturelles

Or, dès qu’il y a une modification dans les taux de sécrétion de ces substances hormonales (si petites que soient les quantités), on peut raisonnablement supposer que le phénomène se traduira par des modifications végétatives plus ou moins apparentes de la plante, sans lui prêter pour autant un psychisme comparable à celui des animaux.

Ce texte est un extrait du livre « La santé des Plantes d’intérieur » datant des années 80.